Sobriété énergétique : des ristournes sur la facture d’électricité promises aux clients économes

TotalEnergies et Engie promettent des remises de plusieurs dizaines d’euros pour les Français qui parviennent à faire des économies d’énergie.

ÉCONOMIE - Les fournisseurs d’électricité veulent récompenser les Français qui se plient à l’exigence de sobriété énergétique. TotalEnergies et Engie ont annoncé ce mercredi 28 septembre qu’elles allaient accorder des ristournes à leurs clients économes en énergie, une démarche qui se rapproche de certains contrats proposés par EDF depuis plusieurs années.

Ces initiatives sont amplifiées par les craintes de tensions sur le réseau, compte tenu des problèmes d’approvisionnement en gaz et des difficultés rencontrées par le parc nucléaire français.

Le géant des hydrocarbures TotalEnergies a ainsi annoncé une remise sur facture pour ses clients qui réduiront leur consommation d’électricité cet hiver, dans le cadre des appels à la sobriété énergétique. Une initiative qui n’est pas sans rappeller la remise à la pompe accordée aux automobilistes face à l’augmentation des prix des carburants.

La prime « Bonus Conso » de TotalEnergies...

« Cette récompense, appelée Bonus Conso, est une prime allant de 30 euros à 120 euros selon la baisse de consommation qui sera réalisée par le client », a indiqué l’entreprise dans un communiqué. L’opération débutera le 1er novembre et se terminera le 31 mars 2023.

Pour en bénéficier, les clients devront être détenteurs d’un contrat électricité avec TotalEnergies depuis novembre 2021, être équipés d’un compteur Linky et ne pas avoir changé de logement depuis l’hiver dernier. Selon l’entreprise, cela concernerait « plus de trois millions de foyers ».

Concrètement, TotalEnergies comparera les données de consommation du foyer entre novembre 2022 et mars 2023 avec celles de la même période de l’année précédente, sans prendre en compte « l’effet météo », c’est-à-dire les variations de températures d’une année par rapport à l’autre.

« Le montant du bonus sera proportionnel à la baisse de consommation réalisée par le client » à la fin de l’hiver, de 30 euros pour 5% de réduction de la consommation jusqu’à 120 euros pour 20% de réduction. Ce montant sera ensuite déduit à partir d’avril sur les factures des clients concernés. « Cette prime vient s’ajouter aux économies réalisées par le client grâce à sa baisse de la consommation », a tenu à souligner TotalEnergies dans son communiqué.

...concurrencée par le « Bonus Engie »

Une démarche voisine de celle annoncée chez Engie, avec la première campagne « Mon Bonus Engie » lancée mi-octobre auprès des clients particuliers qui auront donné leur accord « pour accéder à leurs données de consommation d’électricité quotidienne et se seront déclarés intéressés pour participer à des défis journaliers les jours de tension sur le réseau électrique ».

« Le défi journalier consiste à réduire de x% sa consommation d’électricité par rapport à sa consommation prévisionnelle, basée sur la consommation du client le même jour des trois dernières semaines précédentes (J-7, J-14 et J-21) », a indiqué l’opérateur. BFMTV précise l’opération se prolongera jusqu’à avril.

« Entre un et trois jours avant le jour dit, on lance un défi ’’Mon Bonus Engie’’ », qui fixe un objectif de réduction de consommation compris entre 10 et 20% selon la météo et les besoins du réseau, a précisé à l’AFP Marion Derrider-Blondel, directrice marketing Particuliers chez Engie France. La remise pourrait atteindre entre 5 et 10 euros par défi, selon elle. D’après BFMTV, les bonus sont cumulables et la cagnotte sera reversée à la fin de l’hiver.

Chez EDF, l’approche est un peu différente, avec l’existence depuis de nombreuses années de contrats permettant de faire des économies sur son électricité en déportant ses consommations sur certains jours (bleus ou blancs) plutôt que d’autres (rouges).

Tempo, qui a remplacé une offre effacement jour de pointe, est une option du tarif réglementé de vente, définie par les pouvoirs publics et la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et commercialisée par EDF, en plus de l’option heures pleines/heures creuses.

Lire sur le HuffPost

Lire aussi

La fuite du gazoduc Nord Stream ne sera pas facile à réparer, voici pourquoi

Total va verser 2,6 milliards en dividende à ses actionnaires et fait hurler à gauche

 VIDÉO - Prix de l'énergie : RTE va reverser une somme colossale à ses clients