Sobriété énergétique : comment les entreprises s'adaptent pour réduire leur consommation

"On ne va pas couper le gaz chez les ménages français", a assuré mardi Élisabeth Borne , qui se veut rassurante . En revanche, les gros consommateurs, au premier rang desquelles les entreprises, pourraient subir des coupures. La Première ministre leur a demandé lundi de mettre en place des plans d'économie d'énergie . Objectif : réduire de 10% leur consommation d'énergie. Un vrai casse-tête dans certains secteurs, comme l'industrie, très dépendante du gaz et de l'électricité. Europe 1 s'est rendue dans une verrerie d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Pas beaucoup de marge de manœuvre

"Ça, ce sont des produits finis, des doubles-vitrages qui ont été assemblés en interne." Des doubles-vitrages, Jean-Marc Pierry et ses 15 salariés en fabriquent des dizaines tous les jours. Dans cette entreprise, les vérandas et les portes vitrées s'amassent sur de grandes tables qui servent à les polir et les découper. Un équipement technique qui utilise beaucoup d'énergie, alors diminuer la consommation de 10% n'est pas évident. "Arriver à réduire sur des machines comme ça, c'est un petit peu compliqué", confirme le gérant.

"Dès qu'elles sont en route, elles consomment exactement la même chose." Il n'y a pas de marge de manœuvre. "Ce qu'on peut faire, ce sont des plus petits vitrages, et les faire sur une plus petite ligne, qui consomme forcément moins par rapport à des lignes comme ça", explique...


Lire la suite sur Europe1