Non, Snoop Dogg n’arrête pas vraiment de fumer : il fait de la publicité pour un brasero portatif

Le rappeur avait laissé entendre qu’il stoppait sa consommation de tabac et de cannabis dans un post sur les réseaux sociaux. Il s’agissait d’une publicité savamment orchestrée.

Snoop Dogg avait laissé entendre à ses followers qu’il avait choisi d’arrêter de fumer.
picture alliance / dpa/picture alliance via Getty I Snoop Dogg avait laissé entendre à ses followers qu’il avait choisi d’arrêter de fumer.

PEOPLE - C’est ce qu’on appelle savoir attiser les flammes, de la curiosité. Il y a quelques jours, Snoop Dogg avait créé l’émoi sur les réseaux sociaux. Le rappeur de 52 ans, connu dans le monde entier pour sa franchise sur sa consommation de cannabis, avait fait une annonce fracassante. Il décidait « d’arrêter la fumée » et demandait qu’on « respecte sa décision et son intimité ».

Beaucoup de ses fans avaient alors immédiatement cru à un canular, quand d’autres félicitaient ce dernier pour sa décision veillant à mettre sa santé en priorité : le message ayant été posté le jour d’une campagne nationale des autorités de santé américaines pour l’arrêt du tabac.

Mais il s’agissait en réalité d’un (très intelligent) coup de pub. Ce lundi 20 novembre, Snoop Dogg a fait un autre post pour mettre fin aux interrogations.

Une marque de brasero

Dans la vidéo, le musicien explique « J’ai arrêté la fumée. Je sais ce que vous pensez : ’Snoop, c’est ton truc à toi, de fumer !’ Mais c’est décidé, j’en ai fini avec la toux, les vêtements qui sentent mauvais. Je choisis l’option sans fumée, avec Solo Stove. Ils ont enlevé la fumée, c’est malin. » La vidéo s’achève sur une image du rappeur en train de faire griller un marshmallow au-dessus des flammes.

Comme le montrent les images, il s’agit bien d’une publicité pour la marque de brasero (ou feux de camp portatif) Solo Stove. Ce dernier promet en effet de vraies flammes, qui ont le pouvoir de réchauffer ou de cuire des aliments, sans l’effet parfois désagréable que peut avoir la fumée d’un vrai feu de bois.

Contrairement à ce que laissait croire l’annonce du 16 novembre, Snoop Dogg n’a donc, a priori, pas l’intention d’arrêter de fumer. L’interprète de Dropt it like it’s hot démontre ici qu’il y a, parfois, bien de la fumée, sans feu, et surtout l’inverse.

VIDÉO - Le jour où Ed Sheeran a fumé un joint avec Snoop Dogg