La SNCF va ajouter 500.000 places dans les trains cet été, annonce son PDG

Clément Follain / 20 Minutes

VOYAGE - En parallèle, différents mouvements de grève agitent actuellement la SNCF

La SNCF va mettre en vente 500.000 places supplémentaires dans les trains cet été afin de répondre à la demande « record », a annoncé jeudi son PDG Jean-Pierre Farandou.

« On est parti pour un été record, même au-delà de 2019 (…) on a déjà vendu huit millions de billets pour juillet et août, c’est 10 % de plus qu’en 2019, donc on voit une poussée très forte », a-t-il déclaré sur France 2, précisant que la SNCF allait « mettre en place 500.000 places supplémentaires face à ce succès ».

Des grèves en arrière-plan

Les trains sont, selon Jean-Pierre Farandou, complets les jours de grand départ mais « il reste des places » en dehors de ces périodes.

Différents mouvements de grève agitent actuellement la SNCF, notamment en Île-de-France avec un trafic perturbé par des travaux qui entraînent des changements de dernière minute de plannings des conducteurs, dénoncés par les syndicats. Des revendications salariales sont également venues se greffer aux protestations.

« Une période difficile »

Interrogé sur ces mouvements​, Jean-Pierre Farandou a reconnu une « période difficile », notamment en région parisienne pour les usagers et les conducteurs, et indiqué que des discussions avec les partenaires sociaux étaient « engagées » avec « toutes les options » sur la table.

« J’essaye de pratiquer un dialogue social de solution et de construction et (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
SNCF : La Cour de cassation ordonne un quatrième procès dans l’affaire de sous-traitrance en gare
Ile-de-France : Pourquoi Transilien SNCF recrute-t-il 600 personnes cette année ?
Ile-de-France : Un mouvement de grève perturbe plusieurs lignes de trains

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles