La SNCF sonne la fin de l'annulation sans frais à la dernière minute

·1 min de lecture

C'est la fin d'une mesure qui aura fait beaucoup d'heureux... et quelques abus. Dès ce lundi, la nouvelle politique d'échange et d'annulation de la SNCF entre en vigueur. Et c'en est bel et bien fini des annulations sans frais jusqu'à la dernière minute. Cette mesure été mise en place dès le mois de mars 2020, au début de la pandémie de coronavirus, alors que les règles sanitaires en constante évolution obligeaient les usagers à annuler certains trajets.

Désormais, vous aurez jusqu'à trois jours avant le départ de votre train avec réservation pour changer d'avis gratuitement. Sinon, il vous en coûtera 15 euros par personne pour les TGV inOUI et jusqu'à 12 euros pour les Intercités. Autre précision concernant les trains Ouigo : les réservations ne sont plus annulables et remboursables sans motif de non-utilisation du billet.

Trop de places inoccupées

Pour la SNCF, c'est une manière d'amorcer un retour vers une situation plus normale. Les associations d'usagers auraient préféré du sans frais jusqu'à J-1 avant le départ, mais ce J-3 reste plus avantageux que ce qui existait avant la crise.

La compagnie ferroviaire espère ne pas se retrouver avec trop de places inoccupées. Ces derniers mois en effet, la SNCF a pu observer certains excès de clients qui réservaient sur 5 ou 6 trains différents pour, évidemment, n'en garder qu'un à la dernière minute.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles