SNCF : procès requis pour l’accident mortel du TGV Est en 2015

·1 min de lecture
Le parquet de Paris a requis le renvoi en procès de la SNCF pour le déraillement d'un TGV d'essai le 14 novembre 2015 ayant fait 11 morts.
Le parquet de Paris a requis le renvoi en procès de la SNCF pour le déraillement d'un TGV d'essai le 14 novembre 2015 ayant fait 11 morts.

Près de six ans après le déraillement mortel d?un TGV d?essai, le parquet de Paris a requis le renvoi en procès de la SNCF ce vendredi 3 septembre. Le parquet demande à ce que la SNCF, ainsi qu'à ses deux filiales ? Systra (commanditaire des essais) et SNCF Réseau (gestionnaire des voies) ? , et trois de de ses employés soient jugés pour « blessures et homicides involontaires par maladresse, imprudence, négligence ou manquement à une obligation de sécurité », a-t-il indiqué à l?Agence France-Presse.

La décision finale sur la tenue d?un procès pour ces personnes physiques et morales revient désormais aux juges d?instruction du pôle « accidents collectifs » du tribunal judiciaire de Paris. « Six ans après ce terrible accident, il est temps qu?il soit jugé », a réagi Gérard Chemla, avocat de plusieurs familles de victimes.

« Les fautes sont avérées, et certaines personnes ont quasiment commencé à reconnaître certains faits », a ajouté Nicolas Heury, fils de Daniel Heury, contrôleur SNCF décédé dans l?accident. Depuis le 14 novembre 2015, « on attend, c?est très long, même si ça peut se comprendre, étant donné la nature et la dimension de l?accident », a-t-il ajouté.

Vitesse excessive, freinage tardif

Ce jour-là, il y a près de six ans, 53 personnes ? des salariés du monde ferroviaire ainsi que des membres de leur famille, dont quatre enfants ? avaient pris place à bord de la rame pour l?ultime test du tronçon de la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) entre Vair [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles