SNCF: Un plan d'économies en vue pour combler les pertes dues à la grève

20 Minutes avec AFP

TRANSPORTS - Selon son PDG, l'entreprise approcherait du milliard d'euros de pertes 

La SNCF envisage un plan d’économies et des cessions pour remettre ses finances à flot et combler une partie des pertes dues à la grève contre la réforme des retraites, qui devraient finalement approcher le milliard d’euros, a indiqué jeudi son PDG Jean-Pierre Farandou. S’il est encore trop tôt pour quantifier les mesures envisagées, le patron de la SNCF a assuré qu’il n’était pas question de supprimer des emplois « sur le terrain ». « S’il n’y avait pas eu la grève, on aurait fait une très bonne année 2019 », a relevé Jean-Pierre Farandou devant des journalistes.

Mais le mouvement se prolonge et, « au grand total, on ne sera pas très loin du milliard » d’euros de pertes, a-t-il estimé, rappelant qu'« on est déjà à 850 » millions. « Ça va faire mal (…), ça va nous abîmer », a-t-il déploré. Sur cette somme, la grève commencée le 5 décembre se traduit par 600 millions d’euros de manque à gagner au titre de 2019, qui, « pour faire simple », doivent correspondre à une perte nette du même montant. « Les 600 (millions d’euros) de l’année dernière, ils sont perdus », a jugé Jean-Pierre Farandou, se disant cependant inca(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Réforme des retraites : Les manuels jetés par des enseignants à Clermont-Ferrand étaient bien des ouvrages obsolètes
Réforme des retraites : Comment les grévistes tiennent-ils le coup financièrement depuis le 5 décembre ?
Toulouse : Les opposants à la réforme des retraites s’invitent à la cérémonie des vœux du maire