SNCF : Une plainte déposée devant la Cnil pour exclusion des personnes non-binaires

M.A.
·1 min de lecture

PLAINTE - En imposant la case « M. » ou « Mme » lors de l’achat d’un billet de train, la SNCF « exclut les personnes qui s’identifient comme non binaires», estiment plusieurs associations

Estimant que la SNCF impose la binarité de genre en obligeant ses voyageurs à cocher la case « M. » ou « Mme » lors de l’achat d’un billet de train, les associations Mousse et Stop Homophobie ainsi que 64 personnes ont déposé plainte, ce lundi, devant la Commission nationale informatique et liberté (Cnil)​ contre l’entreprise ferroviaire.

En imposant aux internautes de s’identifier en tant que « M. » ou « Mme », la SNCF contraint les voyageurs « à se conformer à des stéréotypes de genre dépassés », estimel’association de lutte contre les discriminations liées au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle, Mousse, dans un communiqué de presse.

« Pourquoi la SNCF a besoin de connaître le genre d’une personne ? »

L’association dénonce la binarité de genre qui s’impose « comme une contrainte normale, habituelle, non remise en question, à laquelle chac(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Les Grosses Têtes » : Une étude de l'AJL révèle l’ampleur des propos racistes, sexistes et homophobes tenus pendant l’émission
LGBTI : Les relations entre personnes de même sexe toujours criminalisées dans 69 pays
Paris : L'agresseur d'un responsable associatif LGBT condamné à cinq mois de prison avec sursis