SNCF : la direction propose une prime de pouvoir d'achat aux cheminots

·1 min de lecture

Face à la gronde des cheminots, la SNCF a proposé aux syndicats une « prime de pouvoir d'achat » versée en décembre en cas de signature d'un accord global.

La direction de la SNCF, qui organisait mercredi 17 novembre une réunion de négociations sur les rémunérations, a évoqué plusieurs propositions qui pourraient être mises en place dans les prochains mois. Elle a notamment proposé aux syndicats une « prime de pouvoir d'achat » versée en décembre, ainsi que des mesures qui entreraient en vigueur en 2022 ou au-delà, a appris l'Agence France Presse de sources concordantes.

À la mi-journée, plusieurs centaines de cheminots exigeant une « augmentation généralisée des salaires » s'étaient rassemblés à l'appel d'une intersyndicale Unsa ferroviaire, SUD-Rail et CFDT-Cheminots devant le siège de la SNCF, à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, où était organisée cette réunion. Le montant de la « prime de pouvoir d'achat » proposée dépendra de la signature ou non d'un accord global sur les rémunérations « jusqu'au 10 décembre » par des syndicats pesant au moins 50 % de représentativité syndicale, ont précisé des syndicats et la direction.

En cas d'« une signature à 50 % », cette prime atteindra 600 euros pour les salaires jusqu'à 1,5 Smic ou 300 euros pour ceux jusqu'à 3 Smic, tandis qu'« en l'absence de signature », la prime descendra à 500 euros pour les salaires jusqu'à 1,5 Smic ou 250 euros pour ceux jusqu'à 2,5 Smic, d'après ces sources.

À LIRE AUSSI - Face à la concurrence, le TGV de la SNCF se prend pour un avion

Les syndicats doivent se prononcer avant le 10 décembre

La direction a aussi conditionné d'autres propositions [...] Lire la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur la SNCF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles