La SNCF devrait engranger un bénéfice record de 2,2 milliards d’euros

La compagnie ferroviaire devrait obtenir des résultats inédits en 2022, selon « Le Parisien ». Des chiffres qui n’ont pas été confirmés par la direction dans un contexte social tendu.

TRANSPORTS - Vu le contexte, c’est une nouvelle triomphante qui pourrait vite devenir embarrassante… La SCNF devrait enregistrer 2,2 milliards d’euros de bénéfices en 2022, selon une information du Parisien. Un montant encore jamais atteint par la compagnie ferroviaire, et cela alors qu’elle a été le théâtre de plusieurs mouvements sociaux ces derniers mois, y compris à la veille des fêtes de fin d’année.

Les bons chiffres de l’été ne sont pas pour rien dans ce résultat qui promet donc d’être historique. Quatorze millions de billets longue distance ont été vendus pour les seuls mois de juillet et août cette année, soit 10 % de plus qu’en 2019, juste avant la pandémie de Covid-19.

En plein conflit social, l’entreprise semble néanmoins embarrassée et n’a pas souhaité commenter son bilan auprès du Parisien. « Le groupe SNCF ne confirme aucun chiffre. Les résultats pour 2022 seront présentés en février prochain », a-t-il été répondu à nos confrères par la direction de la SNCF.

Les résultats « auraient pu polluer les échanges »

Auprès du quotidien, « une source bien informée » décrypte ce « mutisme » : « Cela fait plusieurs semaines que la direction tente de garder ce chiffre secret. En pleine négociation annuelle obligatoire sur les salaires, ces bons résultats auraient pu polluer les échanges ». Voire repousser le mouvement de grève qui a impacté près de 200 000 Français lors du week-end de Noël.

Après avoir réclamé pendant de plusieurs mois des augmentations de salaire et de meilleures conditions, les employés de la SCNF ont finalement eu gain de cause en trouvant un accord.

Ce qui n’a pas empêché la révélation des bénéfices de l’entreprise par Le Parisien de faire bondir les syndicats : « C’est l’argent des cheminots. Il a été gagné grâce à la productivité des agents mise en musique par les différentes réformes de l’entreprise », a protesté un responsable syndical dans les colonnes du quotidien.

Les derniers résultats semestriels de l’entreprise, communiqués à l’été et qui annonçaient un bénéfice de 928 millions d’euros, laissaient présager un bilan aussi favorable en fin d’année. Toutefois, le bénéfice exceptionnel de la SNCF est à relativiser : depuis 2018, elle reverse 60 % de ses profits à un fond de concours qui sert à la modernisation du réseau ferroviaire.

Il y a cinq ans, en 2017, la SNCF avait signé son précédent record en engrangeant 1,5 milliard de bénéfice net. Paradoxalement, le gouvernement venait alors d’amorcer une profonde réforme du système ferroviaire pour remédier à sa mauvaise santé financière.

À lire aussi :

Grève de Noël à la SNCF : le collectif CNA, un objet non identifié derrière une mobilisation inédite

Grève à Noël : Pour sauver le Nouvel an, la SNCF a proposé des mesures complémentaires aux contrôleurs

undefined

VIDÉO - 5 choses à savoir sur la SNCF