La SNCF confirme sa sortie du glyphosate en 2022

·1 min de lecture
© Thomas SAMSON / AFP

Grosse utilisatrice du glyphosate, la SNCF confirme son remplacement en 2022 par une solution alternative moins efficace et plus chère, mais qui devrait lui permettre de désherber convenablement les voies. "SNCF Réseau n'emploiera plus de glyphosate en 2022, conformément à ses engagements", a indiqué à l'AFP Matthieu Chabanel, directeur général délégué chargé des projets, de la maintenance, et de l'exploitation du gestionnaire public des voies ferrées.

Des solutions alternatives envisagées

"Nous travaillons sur des solutions alternatives de traitement, ainsi que leurs modalités d'emploi, en vue de la prochaine période de traitement" au printemps, a-t-il ajouté.

Pour SNCF Réseau, désherber constitue un impératif de sécurité: la végétation pourrait retenir l'eau et déformer la plateforme (et donc les rails) de ses 30.000 km de lignes. Les touffes d'herbe pourraient en outre gêner les rayons laser vérifiant l'écartement des voies ou perturber les tournées d'inspection des cheminots. Quant aux pistes longeant les voies, elles doivent impérativement être dégagées pour que les agents puissent se déplacer rapidement et le cas échéant évacuer les voyageurs en cas de problème.

 

>> À LIRE AUSSIInterdiction du glyphosate : où en est la France ?

La SNCF était la plus grande utilisatrice de glyphosate en France, consommant 35 à 38 tonnes par an, soit 0,4% du total, de ce produit accusé de provoquer des cancers. Elle s'était engagée à ne plus en utiliser à partir de la fin 2021, se...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles