Snapchat pourrait être le premier à atteindre un vieux fantasme technologique

« Vêtements des années 1970, rue de Rivoli à Paris ». Avec cette simple phrase, les utilisateurs de Snapchat pourront bientôt générer un filtre de réalité augmentée sur mesure. Modification du visage, changement de vêtements, détourage et changement d’arrière-plan… Le réseau social, grâce à un modèle de diffusion, se dit en mesure de générer localement des filtres. Il pourrait s’agir d’une petite révolution pour le secteur de la retouche photo, avec l’introduction de l’intelligence artificielle générative sur les réseaux sociaux.

Quelles seront les limites techniques des filtres IA de Snapchat ?

Dévoilé par Snap lors du Augmented World Expo (un salon dédié à la réalité augmentée en Californie), la génération d’un filtre par réalité augmentée pourrait booster les audiences de Snapchat si elle venait à être aussi efficace que dans les démos publiées par l’entreprise.

Toutes les grandes entreprises de la tech rêvent d’un système capable de « téléporter » l’utilisateur à l’endroit de son choix en une phrase, Snap pourrait être le premier à y parvenir. Meta, pour ses applications et ses casques de réalité virtuelle, a aussi grand intérêt à développer un tel système. Le succès d’EPIK en 2023, une application qui générait un catalogue de photos à partir de quelques selfies, confirme l’intérêt du public pour cette technologie.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Les nouveaux filtres Snapchat sont générés par une IA. // Source : Snap