Snapchat: le filtre masculin/féminin utilisé pour traquer les prédateurs sexuels

1 / 2

Snapchat: le filtre masculin/féminin utilisé pour traquer les prédateurs sexuels

Un étudiant américain a utilisé le filtre Snapchat de changement de genre pour piéger un policier sur Tinder. Pour cela, il a choisi de se faire passer pour une mineure de 16 ans.

Rarement un filtre n’aura autant fait parler. Aux Etats-Unis, un jeune homme de 20 ans a utilisé le filtre Snapchat de changement de genre pour dénoncer un policier qui cherchait à avoir des relations sexuelles avec des étudiantes mineures, a repéré The Verge. Comme d'autres avant lui, il a testé l'attractivité de son "double" auprès de membres de Tinder, une application de rencontres utilisée par des millions de personnes dans le monde. Mais il s’agissait cette fois...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi