Snapchat : après des difficultés financières, l'application va licencier 1.200 personnes

© JAKUB PORZYCKI / NURPHOTO VIA AFP

L'application au petit fantôme fait face à des difficultés financières sans précédant. Après avoir accusé 422 millions de dollars de pertes au second trimestre 2022, le réseau social a annoncé vouloir licencier 1.200 personnes, soit un salarié sur cinq. Même si l'entreprise n'a jamais été bénéficiaire depuis sa création en 2011, cette année a été particulièrement difficile du fait d'un ralentissement de la publicité numérique. Pour se rendre compte : les pertes enregistrées par Snapchat l'an dernier étaient "seulement" de 152 millions, près de trois fois moins que 2022.

Avec des résultats décevants, l'application chute en bourse

Certains départements du groupe sont plus durement touchés que d’autres par cette vague de licenciement. Celle-ci concerne surtout les postes créés après 2020 : le pôle en charge du développement des jeux vidéo pour l'application, la carte sociale et la division hardware du groupe.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

En réaction à ces informations, l’action du réseau social a baissé de 2,53 % en fin de séance à la Bourse de New York, mardi 30 août.

Une offre payante pour engranger de nouveaux revenus

Popularisé par les filtres et les stories - photos et vidéos disponibles seulement 24 heures - Snapchat cherche toujours son modèle économique.

>> LIRE AUSSI - Snapchat, première application mobile chez les 15-49 ans, selon Médiamétrie

L'application souhait...


Lire la suite sur Europe1