Smoove

Libération.fr

C’est un peu David qui l’emporte face à Goliath : la start-up Smoove est bien partie pour remporter le marché du système de vélos en libre-service de Paris face à JCDecaux, numéro 1 du mobilier urbain et de la pub extérieure, qui l’avait décroché en 2007. Le syndicat Autolib Vélib Métropole a confirmé samedi avoir «classé en tête l’offre» présentée par la PME montpelliéraine, déjà implantée dans sa propre ville mais aussi à Nice, Grenoble ou Strasbourg. Tout n’est pas joué : c’est le 12 avril que le comité syndical doit délibérer. Mais JCDecaux se plaint déjà que «son concurrent ne l’emporte que sur le critère prix», manière de l’accuser de dumping social. Très inquiets, les salariés de Vélib ont annoncé qu’ils allaient «perturber» le fonctionnement du service.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Que peut faire votre fournisseur d’accès à Internet de vos données ?
A Roissy-Charles-de-Gaulle, un prétoire au pied des pistes
Guyane: reprise des négociations pour tenter de sortir de la crise
JCDecaux va devoir céder le guidon de ses Velib
Grippe aviaire: six semaines de vide sanitaire dans le sud-ouest

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages