Les smartphones OnePlus veulent détrôner Apple et Samsung

Akis Evangelidis, vice-président France du fabricant de smartphone chinois OnePlus, dévoile les ambitions de cette marque qui a conquis des millions d’utilisateurs en six ans seulement.

Difficile de se faire une place face à Samsung, Huawei et Apple. Les trois géants du smartphone écrasent le marché mondial, avec respectivement 21%, 18% et 12% des ventes au troisième trimestre 2019, selon Counterpoint. Pourtant, dans le sillage d’autres marques chinoises qui montent –Oppo et Xiaomi en tête-, le constructeur haut de gamme OnePlus a fait son nid. Quatrième marque au niveau mondial sur le «premium», il occupe en Inde la première place, devançant largement Apple et Samsung, d’après Counterpoint.

Akis Evangelidis, 29 ans et vice-président France de la marque, a rejoint OnePlus il y a un peu plus de quatre ans après un passage chez Sony Mobile. Lancée en 2013 par Peter Lau et Carl Pei, l'entreprise chinoise compte aujourd'hui 2300 employés dans le monde, dont 16 travaillent dans la filiale française. Avant le Consumer electronics show de Las Vegas, où OnePlus doit dévoiler un «concept phone», il a répondu aux questions de Paris Match.

Paris Match. Le smartphone a été popularisé il y a plus de douze ans par l’américain Apple. Le coréen Samsung est devenu le leader du marché. Le chinois Huawei bouscule les deux autres. Que reste-t-il à inventer pour une entreprise jeune comme OnePlus?
Akis Evangelidis. Notre fondateur et P-DG, Peter Lau, était ingénieur chez un fabricant de smartphones Android (la marque chinoise Oppo, ndr) et lui-même utilisait un iPhone. Il y avait à l’époque un fossé entre ce qu’offrait l’iPhone et son logiciel iOS et ce que qu’on trouvait sur Android, le logiciel de Google. Il a voulu créer le smartphone qu’il attendait. Il s’est vite rendu compte que ce n’était pas une folie d’entrer sur un marché aussi concurrentiel. Après six à huit mois de conversations avec une communauté de(...)


Lire la suite sur Paris Match