Le smartphone va-t-il faire évoluer la morphologie de l'homme ?

Par LePoint.fr

Depuis plusieurs années, les smartphones ont pris une importance capitale dans le quotidien des individus.

Une étude britannique indique qu'un usage trop intensif du smartphone peut causer une mutation du pouce et le faire ainsi grossir, rapporte « Ouest-France ».


Le corps de l'être humain est-il voué à évoluer à cause de notre utilisation des nouvelles technologies ? Cela se pourrait bien à en croire les résultats d'une étude menée par un opérateur téléphonique britannique auprès de 2 000 citoyens et dont Ouest-France se fait l'écho. Cette enquête menée dès 2016 indique que l'usage intensif du smartphone peut notamment entraîner une mutation du pouce : celui servant à balayer l'écran tactile du téléphone pourrait ainsi devenir jusqu'à 15 % plus gros que celui de l'autre main, moins utilisé.

L'étude rapporte également qu'une déformation de la courbe des auriculaires peut être engendrée par l'utilisation trop excessive de son smarpthone. Selon une spécialiste en thérapie de la main, citée par Ouest-France, ces évolutions « deviennent la nouvelle norme, car les adultes les plus jeunes utilisent leur téléphone sur de plus longues périodes ». Des évolutions qui sont la conséquence directe de l'utilisation de plus en plus poussée des téléphones portables, devenus au fil du temps de véritables extensions de l'être humain grâce à des fonctionnalités de plus en plus modernes et développées.

Lire aussi Galaxy Fold, Huawei Mate X, Xiaomi... ma vie avec un téléphone pliable

Selon le baromètre du numérique 2018, en France, trois personnes sur quatre âgées de plus de 12 ans possèdent un smartphone et, selon une étude CSA Link pour Bouygues, près de la moitié des Français adultes laissent en permanence leur téléphone allumé. Témoin de l'importance grandissante des smartphones dans le quotidien des individus, en octobre dernier, un sondage YouGov mené auprès de 1 006 Français âgés de 18 à 34 ans révélait même que 26 % des sondés préféreraient ne pas avoir de rapports sexuels pendant un an plutôt que de se passer de leur smartphone.

Lire la suite sur LePoint.fr

https://www.lepoint.fr/technologie/ma-vie-avec-un-telephone-pliable-20-02-2019-2294682_58.php
Coca-Cola aurait versé plus de 8 millions d'euros pour influer sur la science
Le concours Lépine récompense une application pour les intolérants alimentaires
Bientôt un vaccin pour soigner les allergies aux fruits de mer ?
Recevez la newsletter Le Point.fr