Slovénie : Robert Golob, nouveau Premier ministre pro-européen promet de restaurer la démocratie

Slovénie : Robert Golob, nouveau Premier ministre pro-européen promet de restaurer la démocratie

C'est un libéral pro-européen qui prend les rênes du gouvernement slovène. Robert Golob, 55 ans vient d'être désigné par le Parlement.

Fin avril, son petit parti libéral baptisé Mouvement de la Liberté avait obtenu 34,5% des voix, bien devant le Parti démocratique slovène (SDS) de M.Jansa, qui avait engrangé 23,5%.

Cet ex-patron d'une grande compagnie d'électricité a promis de restaurer la "normalité" et de "rétablir" la démocratie. redonner espoir au peuple. Il succède au populiste Janez Jansa.

"Il y a trois thèmes qui illustrent notre programme électoral et de coalition : nous souhaitons vivre dans un pays qui offrira la justice sociale, la solidarité et qui sera fondé sur la connaissance" explique  Robert Golob, Premier ministre de Slovénie.

Pour gouverner ce pays d'Europe centrale de 2 millions d'habitants et membre de l'Union européenne, Robert Golob a signé un accord de coalition avec les sociaux démocrates et le parti de gauche Levica. A eux 3, ils disposent de 53 des 90 sièges du Parlement.

Leurs principaux défis : la crise énergétique et une éventuelle nouvelle vague de Covid-19.

Le nouveau Premier ministre prévoit l'adoption de projets de loi garantissant la liberté des médias et la révision de certaines des décisions du gouvernement sortant.

Robert Golob est considéré comme l'antithèse de son prédécesseur Janez Jansa. Cet allié du nationaliste hongrois Viktor Orbán, a multiplié les attaques contre la justice et les médias et les passes d'armes avec Bruxelles.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles