VIDÉO - Pascal Praud moqueur avec Jean Castex : "J'avais décidé d'être gentil"

·1 min de lecture

A peine révélé, déjà moqué. "Dedans avec les miens, dehors en citoyen", voici le slogan de la nouvelle campagne de communication du gouvernement dévoilée par Jean Castex, ce lundi 22 mars, sur son compte Twitter. Objectif pour le gouvernement ? Faire de la pédagogie et rappeler plus que jamais les règles de bases afin d'éviter la propagation de l'épidémie de Covid-19. Mais à peine le message a-t-il été diffusé sur les réseaux sociaux, qu'il a été détourné. Dans son émission L'Heure des Pros, diffusée ce mardi 23 mars, Pascal Praud et ses chroniqueurs se sont eux aussi montrés caustiques : "Le système ne pointe pas un pistolet sur la tempe d'Emmanuel Macron pour nous dire lui-même pendant sa conférence de presse : 'attention, ouvrez vos fenêtres trois fois par jour'. C'est bien lui qui décide de nous le dire !", a déclaré Charlotte D'Ornellas, journaliste à Valeurs Actuelles. Et Pascal Praud de rebondir : "Oui mais c'est vrai... J'avais décidé d'être gentil ce matin", a confié celui qui s'en prend régulièrement au gouvernement.

Et le présentateur de CNews ne s'est pas arrêté là. Alors qu'il voulait répéter le fameux slogan aux téléspectateurs, il s'est légèrement emmêlé les pinceaux : "La pause et je vous rappelle cette phrase essentielle : 'Dehors, avec les miens.' Non pardon... 'Dedans'", a rappelé Pascal Praud, un brin confus. "Cela dit, on peut aussi être dehors avec les siens!", a plaisanté la journaliste Anne Fulda. L'intéressé a aussitôt corrigé son propos : "Alors, ça a (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - "Oui, je fais des dîners" : chez Pascal Praud, Charlotte d'Ornellas avoue "enfreindre les règles"
« Aucune chance de casser l’épidémie » : Emmanuel Macron et Jean Castex sévèrement critiqués
Danse avec les stars : un danseur annonce qu’il va être papa !
Marine Le Pen cinglante avec son ancien bras droit : Florian Philippot "a besoin d'exister"
VIDÉO - Cacophonie entre Emmanuel Macron et Jean Castex : « Il y a un problème entre l’Elysée et Matignon »