« Skam France » saison 7 fait souffler « un vent de liberté », celui du « monde d’après »

Pauline Butel
·1 min de lecture

VOUS TEMOIGNEZ - Avec ses notes d’humour et son univers affranchit du poids de la pandémie mondiale, la saison 7 de « Skam France » remonte le moral des spectateurs

Au cœur de l’ADN de Skam on trouve deux choses : son hyperréalisme et sa diffusion en temps réel fictif. C’est la force et l’originalité de ce programme qui, en tendant un miroir à ses jeunes téléspectateurs, ressemble à une série d’apprentissage. Pour cette septième saison, un duo de femmes à la tête de l’équipe de production, Déborah Hassoun (nouvelle directrice de la collection) et Shirley Monsarrat (nouvelle réalisatrice), a fait le pari de proposer un univers un peu différent, mêlant gravité et humour, dans un monde qui n’aurait pas été frappé de plein fouet par la crise du Covid19.

Après quatre semaines de diffusion, nous avons demandé aux fans de Skam ce qu’ils et elles pensaient de ces parti-pris.

« Une bouffée d’air frais »

Lors de la diffusion de la saison 6 au printemps dernier, pendant le confinement, vous aviez confié à 20 Minutes que Skam vous permettez de vous évader, d’« (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Les Aventures du jeune Voltaire » dépoussièrent le biopic historique avec verve
« Plus belle la vie » : L’influenceuse Nadia Richard rejoint le casting
« Skam » : « Pour Tiffany, il ne fallait pas aller là où les fans ont envie qu'on aille », raconte Déborah Hassoun
« Skam France » : Sohan Pague (Max) répond à vos questions en Insta Live