Sixième dose du vaccin Pfifzer-BioNtech : le laboratoire américain répond à la polémique

franceinfo
·1 min de lecture

"Cela n'aura aucun impact sur le déploiement de la vaccination en France." C'est ce qu'assure Pfizer dans un communiqué publié vendredi 22 janvier. Le laboratoire américain réagit à la polémique autour de sa décision de diminuer ses livraisons de vaccins contre le Covid-19 en France, après la décision de l'Union européenne d'utiliser six doses par flacon au lieu de cinq.

Pfizer considère donc désormais que ses flacons contiennent six doses de vaccin. Or, le contrat passé avec plusieurs pays, dont la France, porte sur la livraison d'un certain nombre de doses, et non de flacons. En conséquence, lors des prochaines livraisons de Pfizer, la France recevra 20% de flacons de moins qu'attendu. Au titre des 520 000 doses hebdomadaires que Paris doit recevoir chaque semaine, seuls 86 660 flacons seront livrés, au lieu de 104 000.

"Cette 6e dose ne constitue pas un coût additionnel"

Grâce à ce tour de passe-passe, Pfizer peut livrer moins de flacons pour le même prix et faire ainsi grimper le coût de son vaccin, sans toucher une ligne au contrat qui le lie à ses clients. "Le prix unitaire étant convenu par dose et non en flacon, cette 6e dose ne constitue pas un coût additionnel pour l'Union Européenne ou pour les Etats ayant contractualisé avec (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi