Six squelettes découverts dans l’épave du « Whydah Gally », un bateau pirate qui a fait naufrage en 1717

20 Minutes avec agence
·1 min de lecture

DECOUVERTE - Les restes découverts vont être comparés au profil génétique du richissime capitaine pirate Black Sam qui se trouvait à bord lors du naufrage

Les corps d’au moins six pirates ont été extraits de l’épave du Whydah Gally, le bateau du célèbre pirate Black Sam, qui a fait naufrage en 1717 au large de Cap Cod ( Etats-Unis). Les vestiges du navire avaient été découverts en 1984 par l’explorateur sous-marin Barry Clifford. Le spécialiste et son équipe d’archéologues sont actuellement en train d’analyser ce qu’il reste des pirates, rapporte le Boston Herald.

Les dépouilles étaient entourées d’épaisses concrétions qui ont rendu leur repérage difficile. Barry Clifford a expliqué compter sur les technologies modernes pour « identifier ces pirates et les réunir avec leurs descendants potentiels ». Plusieurs restes humains avaient été précédemment remontés de l’épave, dont des os appartenant à un enfant et un autre provenant d’un adulte.

Le squelette de Black Sam ?

L’ADN prélevé lors de ces premiers relevés avait été comparé à celui de la descendance de Samuel Bellamy, le véritable nom de Black Sam. L’analyse avait montré que la dépouille n’était pas celle du richissime capitaine pirate. « Les restes de (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Var : L’épave d’un avion disparu depuis 1960 retrouvée au large de l’île de Porquerolles
Grèce : Des amphores datant du Ier au IIIe siècle découvertes dans une épave romaine
Un navire mystérieusement disparu il y a près de 100 ans retrouvé dans le Triangle des Bermudes