Six spots gourmands au pied du mont Blanc

Une sélection d’adresses délicieusement perchées.  - Credit:www.alamy.com / Alamy Stock Photo / Abaca
Une sélection d’adresses délicieusement perchées. - Credit:www.alamy.com / Alamy Stock Photo / Abaca

« En montagne, l'identité culinaire s'affirme avec éclat, et les sources d'inspiration ne manquent pas pour parfaire une recette, embellir une assiette, réveiller une table. La cuisine de montagne est résolument dans l'air du temps, inventive et résiliente, imprégnée par la proximité avec la nature et rythmée par les saisons », nous confiait Christelle Ferrière, ex-directrice de l'Agence Savoie Mont-Blanc Tourisme, lors du dernier Toquissime à Megève, festival qui célèbre chaque année la gastronomie alpine. Alors que les montagnes se parent de nouvelles couleurs et que les vacances approchent à grands pas, voici une sélection d'adresses délicieusement perchées.

Le pain de Chibon : en souvenir de tonton

 - Credit:Gérard Berrux est paysan boulanger aux Houches. Ce joyeux bavard élève des vaches et confectionne tous les jours du pain au levain naturel, qu'il livre sur les marchés avec sa camionnette. Ce pain est réalisé avec une farine produite à partir de son blé moins chargé en gluten, cultivé sans traitement chimique, moulu sur meules de pierre, dans sa ferme. « Je n'invente rien, dit-il. Je m'inspire de la seule technique utilisée par nos ancêtres pour fabriquer du pain, et préserver arôme et propriétés nutritives du levain. » Ce pain à la saveur légèrement acidulée se conserve plusieurs jours. Il porte le surnom de son grand-oncle mauriennais, Chibon, l'un des premiers moniteurs de ski.Le pain de Chibon, Les Houches. 06 66 52 44 73, jerrycham@hotmail.fr

Le pain de Chibon, au levain naturel : une production d'un paysan boulanger aux Houches. © DR
Gérard Berrux est paysan boulanger aux Houches. Ce joyeux bavard élève des vaches et confectionne tous les jours du pain au levain naturel, qu'il livre sur les marchés avec sa camionnette. Ce pain est réalisé avec une farine produite à partir de son blé moins chargé en gluten, cultivé sans traitement chimique, moulu sur meules de pierre, dans sa ferme. « Je n'invente rien, dit-il. Je m'inspire de la seule technique utilisée par nos ancêtres pour fabriquer du pain, et préserver arôme et propriétés nutritives du levain. » Ce pain à la saveur légèrement acidulée se conserve plusieurs jours. Il porte le surnom de son grand-oncle mauriennais, Chibon, l'un des premiers mon [...] Lire la suite