Six questions sur les risques d’inondations dus aux orages à répétition

franceinfo
Franceinfo a voulu savoir si la situation allait s'améliorer.

Des orages à répétition, des pluies diluviennes et des crues soudaines. Depuis la mi-mai, les alertes orange de Météo France se succèdent sur une bonne partie de l'Hexagone. Résultat : les sols sont gorgés d'eau et les eaux montent d'autant plus rapidement. La situation va-t-elle s'améliorer ? Risque-t-on de nouvelles crues ? Franceinfo répond à vos interrogations.

Est-ce que les eaux vont continuer de monter ?

"On voit le bout du tunnel", assure Joël Hoffman, directeur adjoint de Vigicrue. Selon les services de Météo France, avec lesquels il est en relation constante, la situation orageuse de ces dernières semaines est en train de basculer. Dans les cinq prochains jours, les orages devraient être moins fréquents et violents. "Et si quelques épisodes pluvieux sont encore attendus, ils seront de plus faible importance par rapport à ce que nous avons connus ces derniers jours", explique-t-il.

Reste-t-il des zones sous surveillance ?

Dans le nord-ouest du pays, la Normandie, la Sarthe et la région de Rennes (Ille-et-Vilaine) restent sous surveillance des services de Vigicrue. "Dans le Sud-Ouest, c'est tout la descente du plateau de Lannemezan qui est scruté, et notamment les cours d'eau de la Baïse, le Gers ou encore la Gimone". L'Adour, le Gave de Pau et le Gave d'Oloron ont également atteint des niveaux élevés, mais un peu partout la décrue s'amorce. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi