Six Nations : comment les Bleus peuvent remporter le Tournoi

·1 min de lecture

Le XV de France nous a offert une fin de match incroyable samedi soir face au pays de Galles. Pas vraiment reposante pour les cœurs fragiles, mais très riche en émotion. Réduits à 14 après le carton rouge de Paul Willemse et menés de 10 points à trois minutes de la fin de la rencontre, les Bleus n’ont pourtant rien lâché. Dominés dans presque tous les secteurs de jeu par des Gallois au rugby clinique, les Tricolores n’ont jamais cessé d’insister. Plusieurs fois, ils se sont écroulés dans l’en-but adverse sans voir leurs essais accordés. Il aura donc fallu attendre et l’essai du capitaine Charles Ollivon pour faire renaitre les espoirs (77e). Après la transformation vite tapée par Romain Ntamack, les Français recollaient au score : 27-30 et trois petites minutes à jouer.

Les Bleus ont alors su se montrer patients, ont multiplié les temps de jeu, en évitant les fautes. Après une très longue séquence, la délivrance viendra de l’arrière Brice Dulin, servi au large par Baptiste Serin après la sirène. 32-30 et explosion de joie dans le camp français.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Cette équipe a eu un cœur énorme, du courage et une grande solidarité"

Fin cruelle pour les Gallois qui voient leur Grand Chelem s’envoler à la dernière seconde, mais dans le camp bleu, cette victoire est synonyme d’espoir : le XV de France peut encore remporter le Tournoi. "Pour y croire, il faut bien réc...


Lire la suite sur Europe1