Six idées reçues sur l'allergie

A l’occasion de la 11e édition de la Journée Française de l’Allergie, l’association Asthme & Allergies a réalisé un sondage pour mieux comprendre la perception de la maladie. Les résultats montrent que celle-ci souffre encore d’un profond manque de reconnaissance. 

> Idée reçue n°1 - "L'allergie n'est pas une maladie"

Un sondage Ifop réalisé pour l’association Asthme & Allergies à l'occasion de la 11e édition de la Journée Française de l’Allergie démontre que 34% des personnes interrogées se déclarent allergiques mais paradoxalement, 47% d'entre elles estiment que l’allergie n’est pas considérée comme une vraie maladie. Pour 61% des malades, leur entourage a même tendance à la banaliser.

L’allergie est pourtant une vraie maladie qui se manifeste sous différentes formes (alimentaire, respiratoire, cutanée) selon les individus. Elle est souvent modérée mais elle peut être aussi plus ou moins grave. L'OMS classe d'ailleurs l’allergie "4e maladie au plan mondial".

> Idée reçue n°2 - "L'allergie survient seulement dans l'enfance"

"On peut devenir allergique à n’importe quel âge, même si on n’a jamais présenté de manifestations auparavant", affirme à Santé Magazine Christine Rolland, directrice de l’association Asthme & Allergies. Or, seulement 55% des sondés en ont conscience selon le sondage.

L’allergie a longtemps été considérée comme une maladie infantile mais si "elles sont particulièrement fréquentes chez les enfants et les jeunes adultes, tout le monde peut en souffrir, avec des variations selon les pays et l’âge", précise l'Inserm qui ajoute, à titre d'exemple, que la prévalence des allergies...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages