Six cinémas de Seine-Saint-Denis vont déprogrammer le "J'accuse" de Polanski

1 / 2

Six cinémas de Seine-Saint-Denis vont déprogrammer le "J'accuse" de Polanski

La collectivité Est Ensemble, qui regroupe neuf communes de Seine-Saint-Denis, a décidé de "déprogrammer" de ses six cinémas publics le film "J'accuse" de Roman Polanski, visé par une nouvelle accusation de viol, a-t-elle annoncé ce mardi.

"Après un débat que j'ai souhaité en conseil de territoire" sur la programmation du film, "j'ai décidé à l'écoute des interventions de déprogrammer ce film des cinémas publics d'Est Ensemble", a tweeté mercredi soir Gérard...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi