Six ans après, Saint-Étienne-du-Rouvray s'apprête à rendre hommage au père Hamel

Tourner la page, mais ne pas oublier. C’était aussi un mardi 26 juillet, en 2016. En début de matinée, le père Jacques Hamel était assassiné par deux terroristes, dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray , près de Rouen. Six ans plus tard, la commune lui rend hommage, comme chaque année : une marche silencieuse est prévue ce mardi matin, départ à 8h30. Elle sera suivie d’une messe puis d’une commémoration civile devant la stèle pour la paix et la fraternité. Joachim Moyse y prononcera un discours. Le maire de la commune veut désormais tourner la page.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Maria se souvient encore de chaque détail. "On a entendu des tirs de balles, on a tout vu", explique-t-elle. Le périmètre de sécurité, le gilet pare-balles prêté par les policiers, les journalistes sur place. Tous les 26 juillet, les mêmes images reviennent en tête. "Je comprends qu'on n'oublie pas, mais tous les ans, tous les ans, il faudrait peut-être espacer un peu pour que les gens puissent un peu oublier...", confie-t-elle.

Des habitants encore sous le choc

Passer à autre chose, c'est aussi ce que souhaiterait Éric. Dans le passé, le père Hamel , avait célébré son mariage. Il était près de l'église lors de l'attentat. Alors, six ans après, ils en parlent encore avec les larmes aux yeux. "On a tous été choqués. On va avancer avec ça. C'est catastrophique mais bon, le père Hamel est parti", relate-t-il, ému.

>> LIRE AUSSI - Sain...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles