"Situation inhabituelle" : une mère de famille retrouvée morte chez elle, les enquêteurs circonspects

Stupeur à Turton en Angleterre quand Anna Ayre, 43 ans, est découverte effondrée par ses voisins, le 27 janvier 2022. La mère séparée de deux enfants est morte d'un traumatisme crânien, sans signe d'agression ni d'attaque... Mais comment une quarantenaire a pu décéder dans de telles conditions ? Selon son dossier médical, l'Anglaise souffrait d'antécédents d'anémie, d'anxiété et de faible taux de magnésium, ce qui rendait sa santé plutôt fragile. Mais ça ne suffit pour s'effondrer morte dans son salon. Les rapports de toxicologie n'ont pas aidé non plus à déterminer la cause du décès, aucun alcool n'a été décelé dans son organisme. Pour Kate Bissett, la médecin légiste, « il s'agit là d'une situation extrêmement inhabituelle. »

La mère de famille aurait-elle été mise en danger ? Une enquête datant du 16 novembre 2021, soit deux mois avant sa mort, avait été ouverte à l'encontre de David Mapleton, son ex-compagnon et père de ses filles. Anna Ayre avait été hospitalisée en soin intensif pendant 24h et mise en coma artificiel après avoir subi une hémorragie cérébrale et une fracture du crâne provoquant de fortes crises d'épilepsie. C'est le suspect lui-même qui avait trouvé son ex au sol alors qu'il faisait le déplacement pour lui rendre visite. L'homme arrêté puis rapidement innocenté se rappelle de cette période qui l'a beaucoup marqué. Il déclare : « c'était une expérience assez traumatisante. J'étais clairement (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Il se fait opérer pour une maladie chronique courante et finit défiguré à cause d'un effet secondaire terrifiant
AFFAIRES OUBLIÉES. L'enlèvement des enfants de Chowchilla, le jour où tout un bus scolaire s'est envolé
Disparition d'Estelle Mouzin : une nouvelle piste pourrait enfin apporter des réponses
Meurtre de Josiane Desteuque : ce détail subtil qui a coûté cher à son compagnon
TÉMOIGNAGE. “J'ai compris que mon mari me trompait en voyant une tache...”