La situation sur le front est "difficile", reconnaît Volodymyr Zelensky

Ici en Ukraine, sur le front de Bakhmout, les soldats tirent sans relâche sur les positions russe. Les combats font rage depuis quatre mois autour de cette ville de l'est de l'Ukraine. Elle est toujours tenue par les troupes de Kiev et assiégée par celles de Moscou. Le canon, d'origine soviétique, tire jusqu'à 37 km, il date de 1954.

Le président Zelenskyy a admis que la situation sur la ligne de front était "difficile".

Dans son discours du soir, il a également affirmé que la Russie subit des pertes à grande échelle. Kiev a récemment déclaré que les pourparlers avec Moscou ne reprendront que si l'intégrité territoriale de l'Ukraine est restaurée.

Pendant ce temps, le ministre russe de la Défense inspecte un poste de commandement des troupes russes.

Sergei Shoïgou remet aux militaires russes la médaille "Gold Star" et d'autres récompenses pour leur courage et leur héroïsme.

Dans la ville de Kherson, les évacuations des habitants en prévision d'une offensive ukrainienne sont maintenant terminées, selon les autorités pro-russes.

Mais dans la région, la police ukrainienne mène l'enquête, à la recherche de signes de crimes de guerre présumés. Les techniciens en explosifs tentent de repérer les munitions non explosées, après la libération de la zone il y a plus d'un mois.