Plus de 65 000 morts en France, vaccination accélérée aux Etats-Unis... le point sur le coronavirus

·2 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde, dimanche 3 janvier. 

La situation en France

Plus de 12.000 nouveaux cas confirmés du Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures en France où le nombre de patients hospitalisés a légèrement augmenté et le nombre de morts a dépassé les 65.000, selon les chiffres publiés dimanche par Santé Publique France.

Le nombre de cas enregistrés a été de 12.489 en 24 heures, contre 3.466 samedi. En période de vacances, cette donnée quotidienne a énormément varié depuis la mi-décembre, oscillant entre quelque 3.000 et plus de 21.000. Mais toujours loin, en moyenne, de l'objectif gouvernemental de descendre à 5.000 cas par jour.

Lire aussi :Lenteur de la vaccination en France : Axel Kahn s'insurge

Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au Covid-19 sur l'ensemble des personnes testées, est en hausse depuis plusieurs jours, à 5,2% dimanche, contre 4,6% la veille. Avec 116 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures, le Covid-19 a désormais causé la mort de 65.037 personnes en France depuis le début de l'épidémie.

Le nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 est de 24.780, soit 322 de plus que samedi, avec 657 nouvelles admissions dans la journée. Le nombre de malades en réanimation ou soins intensifs est également en légère hausse, avec 2.665, soit 33 de plus que samedi, avec 101 nouvelles admissions.

- Vaccination accélérée aux Etats-Unis -

La campagne de vaccination aux Etats-Unis monte en puissance et pourrait atteindre un million d'injections par jour, ont assuré des responsables face aux critiques sur son retard initial dans un pays qui vient de franchir la barre des 350.000 morts.

"Il y a eu quelques dysfonctionnements", a reconnu l'éminent immunologue américain Anthony Fauci, qui conseille le gouvernement sur la crise(...)


Lire la suite sur Paris Match