La situation en Afghanistan, "une catastrophe et un cauchemar", dit Borrell

·1 min de lecture
LA SITUATION EN AFGHANISTAN, "UNE CATASTROPHE ET UN CAUCHEMAR", DIT BORRELL

BRUXELLES (Reuters) - Le chef de la diplomatie européenne a qualifié jeudi les événements en Afghanistan de "catastrophe" et de "cauchemar" et a pointé du doigt une défaillance des services de renseignement pour leur incapacité à anticiper la rapidité du retour des taliban au pouvoir.

À l'issue d'une offensive éclair, les insurgés islamistes sont entrés dimanche dans la capitale afghane Kaboul, poussant à la fuite le président Ashraf Ghani désormais exilé aux Emirats arabes unis, et provoquant l'exode de diplomates et de civils étrangers.

Josep Borrell a signalé au Parlement européen qu'un groupe de 106 membres du personnel de l'Union en Afghanistan avait été transporté par avion vers Madrid, en Espagne.

Environ 400 auxiliaires afghans du bloc et leur famille ont été évacués vers l'Europe, a-t-il précisé, mais 300 autres tentent toujours de se rendre à l'aéroport de Kaboul.

C'est "notre devoir moral" de sauver les Afghans qui ont travaillé pour les structures de l'Union européenne, a affirmé Josep Borrell, soulignant néanmoins qu'il ne serait pas possible de tous les faire sortir du pays.

(Reportage John Chalmers et Sabine Siebold, version française Juliette Portala)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles