Le site du Parlement européen ciblé par une cyberattaque après un vote sur la Russie

Le site officiel du Parlement européen est devenu temporairement indisponible quelques heures à peine après que les députés aient adopté une résolution très ferme déclarant que la Russie est un "Etat soutenant le terrorisme".

"La disponibilité du site web est actuellement affectée de l'extérieur en raison de niveaux élevés de trafic réseau externe", a déclaré Jaume Duch, porte-parole principal du Parlement européen.

"Ce trafic est lié à une attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Les équipes du PE travaillent à résoudre ce problème aussi rapidement que possible."

Les pirates utilisent des attaques DDoS malveillantes pour inonder les réseaux de gros volumes de données qu'ils ne peuvent pas gérer, ce qui entraîne une perturbation du trafic normal ou une paralysie totale du réseau.

Il n'y a pas eu d'explication officielle immédiate sur l'identité des auteurs de l'attaque, mais la coïncidence des événements a alerté.

La durée totale de la panne n'est pas claire, mais elle a été détectée pour la première fois après le vote russe, qui eu lieu en début d'après-midi.

A 15h30 CET, le site web était de nouveau accessible, mais à 16h, il était à nouveau fermé.

Le centre multimédia du Parlement, qui fonctionne comme un site distinct, n'a pas été affecté.

"Nous subissons une attaque externe. La plus sophistiquée de l'histoire récente", a déclaré un fonctionnaire du Parlement européen, s'exprimant sous couvert d'anonymat en raison de la sensibilité du sujet.

"Nous ne pouvons bien sûr pas dire qui blâmer, mais nous avons adopté aujourd'hui une résolution qualifiant la Russie d'État sponsor du terrorisme", a déclaré le fonctionnaire à Euronews.