Le site américain Wish dans le viseur de Bercy

·1 min de lecture

Le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, tape du poing sur la table contre le site américain Wish. Bercy lui reproche de permettre la vente des produits non conformes, très souvent dangereux et parfois contrefaits. Le site va être déréférencé en France, une première en Europe et une sanction en guise d'avertissement. Bruno Le Maire donne "quelques semaines" à Wish pour respecter les règles, sinon il ordonnera l'interdiction du site sur le territoire français.

Cette procédure s'inscrit aussi dans un contexte européen de lutte contre les contrefaçons et les produits non conformes. Les lobbys anticontrefaçons, dont le français Unifab (Union des fabricants) sont mobilisés pour s'assurer que les instances européennes obligent davantage les "places de marchés", comme Amazon, Alibaba ou encore Wish, à respecter les règles, dans le Digital services act, le texte qu'elles préparent sur le sujet.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles