Singapour: Lawrence Wong tient la corde pour succéder au Premier ministre, Lee Hsien Loong

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À Singapour, le ministre des Finances, Lawrence Wong, devient le numéro 2 du gouvernement et confirme sa position de successeur de Lee Hsien Loong, actuel Premier ministre et fils du père fondateur de Singapour, Lee Kwan Yew.

Avec notre correspondante en Asie du Sud-Est, Gabrielle Maréchaux

Dans le petit état de Singapour, où le parti du père fondateur règne sans discontinuer depuis 1959, cette nouvelle est capitale, mais elle était aussi très attendue. En avril, le Premier ministre avait déjà laissé entendre que Lawrence Wong serait son successeur, et c'est donc à la faveur d'un remaniement qu'il a en attendant nommé ce dernier vice-Premier ministre.

Ces dernières années, Wong s'est fait connaitre pour avoir piloté le plan intransigeant de lutte contre le Covid de Singapour, qui s'enorgueillit du nombre relativement restreint de morts durant la pandémie. À cette occasion, Wong, un ancien fonctionnaire qui a gravi peu à peu les échelons du parti régnant, était sorti de la relative discrétion qui l'entoure en fondant en larmes au Parlement tandis qu'il remerciait le personnel soignant.

Un Premier ministre sur le départ

Maintenant, vice-Premier ministre, la prochaine étape pour Wong sera donc de devenir le 4e Premier ministre de Singapour, a une date qui reste encore incertaine. En théorie, l'actuel Premier Ministre, Lee Hsien Loong, était censé se retirer cette année à l'occasion de son 70e anniversaire en février, mais cette échéance n'a finalement pas été respecté, car le premier successeur envisagé à son poste s'était alors retiré.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles