Singapour fait état d'une contamination à une variante du coronavirus

·1 min de lecture
SINGAPOUR FAIT ÉTAT D'UNE CONTAMINATION À UNE VARIANTE DU CORONAVIRUS

SINGAPOUR (Reuters) - Singapour a indiqué jeudi avoir confirmé un premier cas de contamination à une variante du coronavirus découverte au Royaume-Uni, tandis que les tests préliminaires effectués sur 11 autres personnes qui se trouvaient déjà en isolement ont montré la présence de la nouvelle souche du SARS-CoV-2.

Toutes ces personnes, venues d'Europe, ont été placées en isolement pour 14 jours dans des centres dédiés ou ont été isolées dès leur arrivée dans la ville-Etat, ont précisé les autorités.

"Il n'y a pour le moment aucune preuve que cette nouvelle souche circule localement", a déclaré mercredi soir le ministère de la Santé.

Le patient infecté par la nouvelle variante du coronavirus est arrivé à Singapour en provenance du Royaume-Uni le 6 décembre. Placé en isolement à son arrivée, il a été testé positif le 8 décembre.

Singapour a bloqué les voyageurs s'étant récemment rendus au Royaume-Uni afin d'éviter une propagation de la variante du coronavirus, alors que le nombre de nouvelles infections locales est quotidiennement proche de zéro.

(Aradhana Aravindan; version française Jean Terzian)