On a simulé ce qui se passera quand le Soleil avalera la Terre

La théorie de la structure et de l’évolution stellaire qui s’est épanouie avec le développement de l’astrophysique nucléaire juste après la Seconde Guerre mondiale, et dont on peut avoir un aperçu avec le traité de Martin Schwarzschild (le fils de Karl, célèbre pour sa solution des équations d’Einstein décrivant un trou noir), est sans appel quant au devenir des étoiles comme le Soleil : dans environ cinq milliards d’années, notre Étoile se transformera en géante rouge et ses couches supérieures se dilateront. Ce n’est pas qu’une théorie, les observations concernant les centaines de milliards d’étoiles dans la Voie lactée nous le montrent avec des étoiles cousines du Soleil mais plus âgées que lui.

Les calculs suggèrent que notre Étoile gonflera tellement qu’elle pourrait bien avaler jusqu’à la Terre. Notre Planète bleue sera devenue invivable quelques milliards d’années avant car ses océans se seront évaporés du fait d’une augmentation déjà inexorable de la luminosité du Soleil. Mais que pourrait-il bien se passer de plus une fois à l’intérieur des couches externes dilatées du Soleil ?

La puissance des ordinateurs et le perfectionnement des techniques numériques nous permettent aujourd’hui de commencer à répondre à cette question comme le montre une publication dans The Astrophysical Journal que l’on peut trouver sur arXiv.

Son principal auteur, Ricardo Yarza, est doctorant en astrophysique de l'Université de Californie à Santa Cruz. Son travail a été développé avec l’aide de Enrico Ramirez-Ruiz, professeur d'astronomie et d'astrophysique, et Dongwook Lee, professeur agrégé de mathématiques appliquées, tous deux à l'UC Santa Cruz.


Comme les êtres vivants, les étoiles ont un cycle de vie. Elles naissent à l'intérieur d'un nuage de gaz et de poussière, elles vivent leur vie en fusionnant l'hydrogène en hélium dans leurs noyaux, brillantes et stables aussi longtemps que cet hydrogène dure. Puis, elles meurent, chacune à sa manière. La mort d'une étoile dépend de sa...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles