“Une simple migraine” : renvoyée à son domicile après une nuit d'observation, une fillette meurt le lendemain

·1 min de lecture

Une erreur de diagnostic aux conséquences tragiques. À Dumfries, en Écosse, Theia Mckie, 7 ans, s'est rendue à l'hôpital parce qu'elle souffrait de violents maux de tête. Admise ce lundi 15 novembre au Dumfries & Galloway Royal Infirmary, elle y a passé la nuit en observation avant que les médecins décident le lendemain qu'elle pouvait quitter l'établissement. Malgré les douleurs persistantes, ils avaient diagnostiqué une "simple migraine", relate le Times.

Mais d'après le témoignage de sa mère Tracey, la petite fille souffrait énormément, à tel point qu'elle hurlait "dès qu'elle était exposée à une lumière vive" et "n'arrêtait pas de vomir". "Notre petite est revenue, mais elle ne va pas mieux. Ils disent qu'il s'agit d'une migraine alors qu'elle est à l'agonie", avait écrit la mère de famille. Theia Mckie est finalement décédée le lendemain, le mercredi 17 novembre.

La famille ne souhaite pas blâmer l'hôpital

Anéantie par la disparition de sa petite fille, la mère de famille a remercié ceux et celles qui ont manifesté leur soutien et lui a rendu hommage sur Facebook."Elle était lumineuse, drôle, pleine de vie, toujours souriante, elle aimait chanter, danser, dessiner, elle aimait juste aimer! Elle était la quintessence même de la vie", a écrit la maman. Pour le moment, la famille ne souhaite par blâmer l'hôpital, ni de se livrer à la moindre spéculation sur les causes du décès de Theia. Elle attend cependant avec impatience les conclusions (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Je les ai vu mourir devant mes yeux" : le témoignage bouleversant d'Ines, victime d'une explosion de gaz à Paris
Un héros de 20 ans saute dans la Tamise pour sauver une femme en détresse et y laisse sa vie
Enceinte de 7 mois, elle déchargeait les cadeaux de sa baby shower au moment d'être abattue
Il regarde impuissant sa femme et son bébé mourir alors qu'une voiture leur fonce dessus
Drame en pleine rue pour un adolescent de 15 ans à cause de quelques sifflets

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles