Simone, deux ou trois Beauvoir

Simone, deux ou trois Beauvoir

La publication à La Pléiade des «Mémoires» de Simone de Beauvoir, ce 17 mai, est l'occasion d'interroger une aventure littéraire singulière, souvent éclipsée par les autres facettes de l'oeuvre de l'écrivaine.

«Ses souvenirs sont les nôtres; en parlant d'elle, Simone de Beauvoir nous parle de nous», écrivit François Nourissier. Double hommage: celui malicieux du point-virgule, qu'elle utilise beaucoup, celui aussi d'un cycle mémoriel unique, en ce qu'il embrasse à la fois le récit autobiographique, témoigne de la vie intellectuelle de la seconde moitié du XXe siècle, dresse le portrait intime et politique de Sartre et porte plusieurs combats, du communisme au féminisme, en passant par l'anticolonialisme.

Du couple Sartre-Beauvoir, l'un a longtemps éclipsé l'autre. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. D'une certaine manière, réunir en deux volumes de La Pléiade les Mémoires de Simone de Beauvoir met au premier plan le second rôle.

On ne naît pas icône, on le devient

Second rôle? Évidemment non. La postérité est taquine. C'est aujourd'hui Simone de Beauvoir qui est lue, commentée, étudiée -bien plus sans doute que Jean-Paul Sartre. Ce dernier reste une référence, mais sa pensée semble bien éloignée du monde contemporain.

Inversement, Beauvoir suscite des lectures beaucoup plus actuelles et personnelles des jeunes générations. Car la romancière des Mandarins (Prix Goncourt 1954) est moins lue que la philosophe politique, théoricienne du féminisme.

Hier compagne du Mouvement de libération des femmes (MLF), aujourd'hui inspiratrice de plus jeunes féministes, sa pensée est d'une brûlante actualité. Elle est à ce point à la mode que l'hebdomadaire Elle, recensant les sacs, turbans et tee-shirts à son effigie, la qualifie de «pop-star». Elle en aurait souri, sans doute.

Surtout, sa pensée est étudiée sans relâche, notamment aux États-Unis.   

En France, une essayiste, aux États-Unis, une (...) Lire la suite sur Slate.fr

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages