Simon Superlapin (France 5) La success-story d’un lapinou

Une maman extraordinaire

Simon a été imaginé par l’écrivaine américaine Stephanie Blake. Née en 1968, à Northfield, dans le Minnesota, elle arrive à l’âge de 8 ans en France, où elle suit des études et se destine à une carrière d’interprète. Quand, à 22 ans, elle met au monde son premier enfant, elle a une révélation : elle préfère imaginer des livres pour les petits. Elle crée d’abord des personnages humains. En ajoutant deux grandes oreilles et une barre sous le nez à l’un d’eux, elle donne naissance à Simon, en 2002, et publie sa première aventure, intitulée Caca boudin, aux éditions de L’École des loisirs. Celle-ci séduit immédiatement.

Un succès logique

Simon séduit pour plusieurs raisons. La première tient au fait que « les enfants s’identifient à lui et qu’ils ont l’impression que ce personnage existe », confie Stephanie Blake. Ensuite, les histoires qu’il vit évoquent des sujets qui les concernent, comme le chagrin, les peurs, le premier jour d’école, la lettre au Père Noël… À la fois drôle et émouvant dans chacune de ses aventures, Simon rencontre un problème. Après une explication sur la meilleure façon de le gérer, une solution est trouvée.

Une saison héroïque

Pour cette quatrième saison, Simon et ses copains Lou, Ferdinand… deviennent des superhéros. Grâce à des montres magiques, ils se retrouvent dans un monde imaginaire et se transforment en superlapins. Durant leurs aventures, ils affrontent... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles