Simon Pagenaud remporte les 500 miles d’Indianapolis, le premier Français depuis un siècle

Le HuffPost avec AFP
Le Français Simon Pagenaud célèbre sa victoire aux 500 miles d'Indianapolis ce 26 mai.

INDYCAR - Des décennies qu’“Indy” n’avait pas vu cela. Simon Pagenaud (de l’écurie Penske) est devenu ce dimanche 26 mai le premier Français à remporter les mythiques 500 miles d’Indianapolis depuis Gaston Chevrolet en 1920 et le 4e tricolore à s’imposer après René Thomas en 1914 et Jules Goux en 1913.

Le champion IndyCar 2016, qui a remporté le Grand Prix d’Indianapolis mi-mai et signé la pole position des 500 miles, a devancé sur la ligne deux anciens vainqueurs de l’épreuve, l’Américain Alexander Rossi (Andretti) et le Japonais Takuma Sato (Rahal Letterman Lanigan).

Dans un tweet, le président américain Donald Trump a félicité son “ami” Roger Penske, fondateur de l’écurie à son nom, pour sa victoire. “Je suis au Japon, il est très tôt ici mais j’ai pu voir Simon courir l’une des plus belles courses de l’histoire du sport. Je les verrai tous les deux, ET LEUR ÉQUIPE, à la Maison blanche!”, a-t-il écrit.

  

La victoire s’est jouée sur le fil

“C’est difficile à croire, la course était tellement intense, a commenté le vainqueur sur le podium. On a mené la plus grande partie de la course, la voiture était parfaite, les étoiles se sont alignées. C’est un rêve devenu réalité! Je ne pensais pas y arriver mais j’ai certainement tout fait pour.”

Pagenaud, qui avait opté pour une stratégie agressive, a mené en tout 116 tours sur 200 mais la victoire s’est jouée sur le fil. Au 178e tour, Rossi doublait le Français, qui risquait qui plus est...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post