Dans le sillage du mouvement "Black lives matter", les écrivains noirs plébiscités en librairies

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Un manuel antiraciste, la biographie de l'icône américaine Maya Angelou ou des essais qui parlent de "race": les auteurs noirs, souvent anglo-saxons, sont plébiscités par des maisons d'édition françaises, dans le sillage du mouvement "Black lives matter" (les vies noires comptent).

Dans la foulée de Black Lives Matter

Les Américains Colson Whitehead (deux prix Pulitzer, en 2017 et 2020), Ta-Nehisi Coates, Ibram X. Kendi, Brit Bennett, ou encore la Britannico-nigériane Bernardine Evaristo: impossible pour les lecteurs de ne pas avoir vu ces noms ces dernières semaines en librairie. Leur point commun? Tous sont des auteurs noirs. Et de l'aveu même des éditeurs, cette profusion de romans et essais est propre à la rentrée littéraire 2020.

Une rentrée singulière, avec, en toile de fond, la résurgence des questions liées au racisme et aux discriminations, notamment grâce au mouvement américain "Black lives matter".

Ce mouvement, né sous le mandat de Barack Obama, s'est imposé dans l'actualité avec la mort de George Floyd, cet Afro-américain qui agonisait lors de son interpellation par des policiers, blancs, à Minneapolis. Ce fait divers a déclenché une vague de manifestations à travers les Etats-Unis et ailleurs dans le monde, et a poussé quantité de personnes à se (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi