De Silent Servant à Gucci Mane, cinq sons de sortie ce vendredi

Libération.fr

Bruno Spoerri, XXL, Silent Servant, Gucci Mane, Chris Carter : ça sort aujourd’hui et c’est à écouter avec ou sans modération.

Celui à écouter pour prendre des nouvelles du neuvième cercle de l’enfer

Silent Servant, Shadows of Death and Desire (Hospital Productions)

Quelle est la température du cœur d’une flamme au milieu d’une voiture en feu pendant une émeute ? A défaut d’une réponse chiffrée, l’écoute prolongée de Shadows of Death and Desire, le deuxième album sous pseudo Silent Servant de Juan Mendez, devrait vous en communiquer une bonne idée. DJ techno tout ce qu’il y a de plus atypique, ce Californien qui a connecté avec l’Europe industrielle via le vétéran Regis (Karl O’Connor) pour le défunt collectif Sandwell District fait partie de ceux qui ont permis le réjouissant rapprochement entre la musique de danse contemporaine avec Eros, Thanatos, la musique industrielle et l’ultraviolence. Comme l’intégralité de ses œuvres précédentes, ces sept instrumentaux jouissivement infernaux et étonnamment lénifiants se passent volontiers de gimmicks putassiers et de pieds sur tous les temps pour les remplacer par des larsens de guitare et des hurlements et on n’a besoin de rien d’autre pour prendre notre pied en cette fin d’automne torride et harassante.


 

Celui à écouter en dévorant une plaque de chocolat au lait

Bruno Spoerri,Rare & Unreleased 1971-1998 (WRWTFWW)

En sept décennies de carrière, le compositeur, électronicien et saxophoniste suisse-allemand Bruno Spoerri, 83 ans en 2018 a tout fait ou presque, du jazz des alpages, de l’ambient, des musiques de commande pour l’Union suisse du commerce de fromage, des bandes-son d’installation, des collaborations avec les Youngs Gods ou Irmin Schmidt de Can… Bénéficiant enfin d’une sortie officielle, cette anthologie de morceaux rares et inédits ferait presque passer Spoerri pour un petit comique – ce qu’il n’est pas, comme l’atteste le reste de son œuvre – et nous rappelle que la musique électronique peut encore se permettre (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Daho, Stromae, Björk, Nirvana... Quarante ans de Transmusicales vus par «Libé»
Le son du jour #313 : songeur comme Jessica Pratt
Les Trans Musicales, 40 ans et des artistes venus de plus en plus loin
Le son du jour #312 : dansant comme La Tène
Le son du jour #311 : ado(rable) comme Bryan's Magic Tears