Le silence, la bonne nouvelle du reconfinement

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

Il y a quelques semaines, une nouvelle campagne de co-idéation a été lancée sur la plateforme EDF Pulse & You. Intitulée « Enjoy le silence ! » — comprenez, « Profitez du silence » —, elle continue d’interroger les Pulseurs sur leur relation au silence. Et ce qu’il en ressort d’ores et déjà, c’est l’effet marqué qu’a eu sur eux, le confinement qui nous a été imposé au printemps dernier. Pas moins de 80 % des répondants se disent, depuis, plus attentifs au bruit.

Enrichissez la campagne « Enjoy le silence » de vos idées

À partir de la mi-mai, l’activité économique et sociale a peu à peu repris. Avec elle, un trafic routier à l’origine de nuisances sonores signalées comme tout particulièrement désagréables. Ils sont 61 % de Pulseurs à souhaiter voir disparaître les bruits des voitures. Et 53 % mentionnent plus largement les bruits de la rue. Les chiffres d’une enquête de perception menée par Acoucité, l’observatoire de l’environnement sonore, et ceux d’une autre enquête conduite par le Centre d’information sur le bruit sont sensiblement les mêmes.

Au-delà de la perception des personnes interrogées, des mesures de niveaux sonores réalisés par Acoucité avant et pendant le confinement ont montré une réelle diminution des bruits. Une réduction globale de 4 à 6 décibels. C’est-à-dire, de 60 à 75 % de l’énergie sonore. Et même un peu plus dans certains cœurs de villes ou pendant la nuit.

C’est d’abord le trafic routier qui est visé par les personnes qui se disent victimes de nuisances sonores. © eyetronic, Adobe Stock
C’est d’abord le trafic routier qui est visé par les personnes qui se disent victimes de nuisances sonores. © eyetronic, Adobe Stock

https://bit.ly/3kHLTwO

Retrouver le silence hors confinement

C’est en réalité l’ensemble de la planète qui a profité, d’une période de calme inédite. Des enregistrements de quelque 185 capteurs sismiques répartis un peu partout dans le monde font état du plus long et du plus profond silence jamais enregistré. Les scientifiques parlent d’anthropause. Avec des effets au-delà des hommes. Des animaux sont revenus aux abords des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura