S'il perd la présidentielle, Éric Zemmour ne reviendra "sans doute pas au journalisme professionnel"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Éric Zemmour, invité de BFMTV mercredi 12 janvier 2022 - BFMTV
Éric Zemmour, invité de BFMTV mercredi 12 janvier 2022 - BFMTV

Ancien journaliste, Éric Zemmour a revendiqué le fait de ne pas être "membre de la classe politique" ce mercredi, invité de l'émission Face à BFM.

"Moi, je ne suis pas dans les arrangements de partis, je ne mets pas ma carrière d'abord, j'ai abandonné ma carrière", a lancé le candidat d'extrême droite à la présidentielle, qui fut journaliste au Figaro et dernièrement chroniqueur sur les chaînes CNews et Paris Première.

Reviendra-t-il au journalisme après le mois d'avril, s'il ne parvient pas à accéder à l'Élysée?

"J'espère que j'écrirai encore de nombreuses tribunes, des livres etc., je ne reviendrai sans doute pas au journalisme professionnel", a indiqué l'ancien polémiste sur le plateau de BFMTV.

"Je mets ma carrière en jeu"

"Moi, je mets ma carrière en jeu, j'ai tout abandonné, je ne suis pas dans des affaires de partis, je ne veux pas sauver mon parti. Je ne suis pas un candidat professionnel, je viens uniquement pour vraiment essayer de sauver mon pays, le pays que j'aime, de la catastrophe que je vois arriver, c'est tout", avait-il déclaré plus tôt.

En septembre dernier, Éric Zemmour avait pris un congé sans solde du Figaro, initialement pour promouvoir son dernier livre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles