Sida : pourquoi n’y a-t-il toujours pas de vaccin contre le VIH, alors que plusieurs sont annoncés contre le Covid-19 ?

Atelier des modules, Robin Prudent
·1 min de lecture

Une course contre la montre exceptionnelle face au coronavirus. Ces derniers jours, plusieurs laboratoires ont présenté les résultats prometteurs de leurs projets de vaccin contre le Covid-19, moins d'un an après le début de la pandémie. Mais d'autres maladies ne trouvent toujours pas de remède. C'est le cas du VIH. Comment expliquer un tel décalage ? Serawit Bruck-Landais, directrice du pôle qualité et recherche en santé du Sidaction, nous en dit plus, alors que la Journée mondiale de lutte contre le sida se déroule mardi 1er décembre.

Depuis plusieurs décennies, les chercheurs tentent de trouver un vaccin contre le VIH, mais celui-ci est particulièrement complexe pour trois raisons principales, selon cette experte. Ainsi, "il y a plusieurs sous-types du VIH qui circulent dans le monde", explique Serawit Bruck-Landais. Par ailleurs, "le virus mute énormément". Enfin, "le VIH s’intègre dans le génome de la personne infectée et persiste. Pour l’instant, on n’a pas du tout de cas de personnes qui ont réussi à éliminer le virus grâce à leur système immunitaire naturel".

"Il ne faut pas oublier le VIH"

A l'inverse, le vaccin contre le Covid-19 présente moins de difficultés. "Le coronavirus n’est pas un virus qui s’intègre dans le génome. On a la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi