Sibérie : une photographe immortalise les beautés de la nature malgré le froid glacial

Ce sont des photos surréalistes et sublimes. Elles semblent défier les lois de la gravité et ne peuvent être prises que grâce au froid. En Sibérie, où les températures atteignent les moins 50 degrés, des photographes ont décidé d’immortaliser les beautés de la nature. Galina Davidova réussit à capter le froid grâce à ses magnifiques clichés. "Bien sûr que ça sent et que ça se transmet à travers la lentille", estime-t-elle. Une vraie organisation Elle pointe du doigt des chevaux qui courent, dont on peut observer l’expiration à cause du grand froid. L’intéressée a fait de la neige son élément ; elle ne craint pas de s’y aventurer pour faire des photographies par moins 40 degrés car elle porte un long manteau fourré qu’elle a confectionné elle-même. Quant au matériel, elle le règle en avance, au chaud dans la voiture. Une fois dehors, elle ne sort l’appareil que quelques minutes.