Ikea rappelle des bols et des assiettes très prisés des clients jugés "dangereux"

·2 min de lecture
Corner view of the Ikea furniture store in Sunrise Florida near Fort Lauderdale on a mostly sunny Winter day. The image features the typical blue store with the yellow logo on its wall.

Certains mugs, assiettes et bols peuvent se casser sous l’effet de la chaleur. Ils ne doivent plus être utilisés.

Vous avez chez vous des assiettes, des bols et des mugs des gammes Heroisk ou Talrika achetés chez Ikea ? Il va falloir vous en séparer sans attendre. Sur son site internet, le géant suédois a publié un rappel pour ces différents produits très prisés des clients.

Un rappel qui n’est pas à prendre à la légère puisqu’Ikea rapporte que ces différents ustensiles peuvent se briser et causer des brûlures quand ils contiennent des boissons ou des aliments chauds. Par mesure de précaution, le géant suédois a donc décidé de formuler ce rappel mais précise que les tous les produits vendus dans les enseignes Ikea sont testés et conformes aux normes et à la législation en vigueur. Malgré toutes ces précautions, plusieurs casses ont été rapportées par des clients.

Vidéo - IKEA lance un manteau-couverture qui fait également office de coussin

Des niveaux trop élevés de phtalates

Que faire si vous avez ces produits dans vos placards ? Pas besoin de ticket de caisse ou de preuve d’achat, Ikea demande aux clients qui possèdent ces différents produits de ne plus les utiliser dès à présent et de contacter au plus vite un magasin Ikea afin d’obtenir un remboursement complet. Pour plus d’informations, contactez IKEA au numéro gratuit +212 (5)20 100 900.

Récemment, d’autres rappels produits avaient déjà été formulés par le géant suédois. Ikea avait demandé aux clients possédant la tasse de voyage Troligtvis marquée "Made in India" de ne plus les utiliser. Des rapports d'essais récents avaient prouvé que le produit pouvait migrer des niveaux de produits chimiques dépassant les limites prescrites. "IKEA a récemment reçu des rapports d'essais montrant que la tasse de voyage peut migrer des niveaux de phtalate de dibutyle (DBP) dépassant les limites prescrites", détaille Ikea. Le géant suédois précise également qu’il a pris la décision d'interdire toute utilisation de phtalates dans les produits en contact avec les aliments et a donc interrompu les ventes de la tasse de voyage pendant l'enquête.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles