Shy'm dévoile son fail capillaire : "Ça va pas du tout du tout cette coupe"

Shy'm et ses cheveux, c'est un peu une Histoire de Luv. Depuis que sa carrière a été lancée en 2005 grâce au producteur et chanteur K-Maro, Tamara Marthe, de son vrai nom, a multiplié les styles et les essais capillaires avec plus ou moins de succès. Longueur sans fin, cheveux lisses, bouclés, carré, coupe garçonne... Shy'm n'a jamais froid aux yeux quand il s'agit de changer de tête. Ses audaces capillaires lui ont d'ailleurs déjà valu quelques critiques dans le passé. Alors maintenant, Shy'm mise sur l'autodérision pour contrer ses détracteurs. Comme elle l'a fait dans sa story Instagram (voir diaporama) ce vendredi 10 juin.

Pas de sortie chez le coiffeur ou de copains venus à domicile pour lui concocter une coiffure aux petits oignons cette fois-ci. Et heureusement d'ailleurs. Dans deux courtes vidéos, Shy'm a dévoilé sa nouvelle tête pas vraiment voulue. En veste de jogging allongée sur un canapé, sa frange rideau fait des siennes. Séparés en deux sur le devant, les cheveux rebiquent et la forme peu flatteuse qu'ils prennent lui fait une drôle de tête. Shy'm la première en a conscience : "Non mais ça va pas du tout du tout cette coupe !" écrit-elle sur les images, tentant en vain de remettre tout ça en place. Heureusement, un shampoing et le drame est vite oublié.

Si cela n'a rien à voir avec sa volonté, ce n'est pas la première fois que les cheveux de Shy'm font parler d'eux. Tout le monde se souvient notamment de l'arrivée de l'interprète de...

Lire la suite


À lire aussi

M. Pokora dévoile "Cette année-là" et pousse un coup de gueule !
Brigitte Macron affectée par les absences d'Emmanuel : cette attention intime dévoilée
Kate et William, à l'opposé de Meghan et Harry dans la cathédrale : l'explication à cette image glaciale dévoilée !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles