Shireen Abu Akleh, une journaliste d’Al Jazeera tuée par balle en Cisjordanie

Une journaliste de la chaîne télévisée panarabe Al Jazeera, Shireen Abu Akleh, a été abattue par les forces israéliennes en Cisjordanie alors qu’elle couvrait ce mercredi à l’aube un raid de l’armée israélienne sur le camp de déplacés de Jénine, a affirmé la chaîne.

Âgée de 51 ans, la journaliste américano-palestinienne a été visée d’une balle dans la tête, tandis qu’un autre journaliste palestinien, Ali Al-Samoudi, a été blessé au dos.

Shireen Abou Akleh a été “assassinée de sang-froid”, a déploré Al-Jazeera dans un communiqué, appelant la communauté internationale à condamner les forces israéliennes pour avoir délibérément tué une journaliste “chevronnée” alors qu’elle exerçait son métier.

Aucune présence militaire palestinienne

Ali Al-Samoudi, le journaliste d’Al Jazeera qui accompagnait Abou Akleh, a nié toute présence de combattants armés palestiniens sur les lieux au moment de l’incident.

“Nous allions filmer le raid de l’armée israélienne, et soudain ils nous ont tiré dessus sans nous demander de partir ni d’arrêter de filmer”, a-t-il affirmé.

“La première balle m’a touché et la deuxième balle a touché Shireen. Ils l’ont tuée de sang-froid.”

“Il n’y avait aucune résistance militaire palestinienne sur les lieux”, a-t-il ajouté.

L’armée israélienne a confirmé qu’elle avait mené une opération mercredi matin dans le camp de déplacés de Jénine, mais a nié avoir délibérément pris pour cible des journalistes. “L’armée ne vise évidemment pas les journalistes”, a déclaré un responsable militaire israélien.

Selon Tsahal, l’incident a eu lieu lors d’un échange de tirs, affirmant “enquêter” sur le fait que les deux journalistes “aient été visés par des hommes armés palestiniens”.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, a déclaré qu’Israël avait proposé une enquête conjointe avec les Palestiniens.

Selon le New York Times, “les circonstances entourant la mort par balle de Shireen Abou Akleh […] n’étaient pas immédiatement claires”. Le journal a évoqué des “affrontements” entre les deux camps lors de l’incident.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles